alternativsanté

médecines alternatives
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La médecine ayurvédique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: La médecine ayurvédique   Lun 6 Aoû - 17:30

La Médecine Ayurvédique (étymologiquement science ou connaissance de la vie),utilisée en Inde, pendant les derniers 5.000 ans, est un système de diagnostic thérapeutique, comprenant des remèdes, qui combinent les thérapies naturelles, avec une approche très personnalisée pour le traitement de plusieurs pathologies.
Cette médecine est fondamentale pour affronter le troisième millénaire.


http://www.psoriasi.org/psoriasis.fr/ayurvedique.htm


Dernière édition par le Mer 8 Aoû - 22:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
gaiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: La médecine ayurvedique   Mar 7 Aoû - 18:22

Bonjour à tous,
Voici un petit historique relevé sur cette thérapie
Elle existe depuis plus de 7000 ans, mais est vraiment pratiquée depuis plus de 5000 ans, elle a été transmise par la tradition orale, de maître à élève.
Les deux 1er textes sur lesquels s'appuie ce savoir médicale sont le Charaka Samhita et le Sushruta Samhita.
Jusqu'au XIX siècle, elle demeura la médecine la plus pratiquée en Inde, puis fut mise à l'écart par l'Empire britannique jusqu'en 1947, date de l'indépendance indienne.
Aujourd'hui, l'Ayurveda est enseignée à la faculté de médecine en Inde et reconnue par l'OMS.
En France, la médecine ayurvédique n'est pas reconnue par l'ordre des médecins mais pratiquée par des "éducateurs de santé en Ayurvéda" qui mettent essentiellement l'accent sur l'aspect relaxant de cette médecine (massage) plus que sur la détoxication et la purification du corps et de l'esprit qui est au centre de l'Ayurveda en Inde:diététique, panchakarma (les cinq étapes de détoxication du corps), massage et respiration (pranayama) thérapeutiques, yoga, méditation...
On comprend aisément pourquoi ds le message précédent il est dit
Citation :
Cette médecine est fondamentale pour affronter le troisième millénaire
.
D'après la médecine ayurvedique , les causes de la maladie ne proviennent pas seulement de facteurs externes ou internes mais aussi et surtout du corps et de l'esprit, qui ne font qu'un.
Bonne soirée à tous
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
lic
Admin
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: La médecine ayurvédique   Mer 8 Aoû - 11:59

Merci gaiane de nous faire partager cette médecine qui m'interesse de + en + ! pourrais-tu, si tu as le temps, nous mettre les 5 étapes de désintoxication du corps ??? Etant donné que je prends toujours des médicaments allopathiques, cela ne va-t-il pas les combattre et leur enlever leur effet ?

Citation :
Cette médecine est fondamentale pour affronter le troisième millénaire

Oui, et de toute façon c'est vers ce genre de chose qu'il est bon d'aller. Ainsi que le végétarisme. Et peut-être même le végétalisme, encore que je me dis que manger un oeuf d'une poule en liberté c'est pas faire de mal. Ne plus manger de viande est pour moi une façon de se purifier, d'aller vers la paix, d'arriver au bout de l'évolution. A début si je ne mangeais plus de viande c''était uniquement éthique, et puis petit à petit d'autres sensations arrivent, et ça va bien au delà.

Mais bon là on est dans la médecine aryuvédique !!!!

Citation :
D'après la médecine ayurvedique , les causes de la maladie ne proviennent pas seulement de facteurs externes ou internes mais aussi et surtout du corps et de l'esprit, qui ne font qu'un.

J'en suis intimement convaincue !!!! arriver à harmoniser son coeur, son corps et son esprit et nous sommes en bonne santé ! mais l'éducation, les traditions, etc ..... nous empêchent d'être nous mêmes, de faire selon notre coeur, au fil des générations ça empire, donc plus de maladies, et de plus en plus bizarres et incompréhensibles comme la mienne !

Bonne journée !

Christine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
gaiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Panchakarma :les cinq étapes de détoxication du corps   Mer 8 Aoû - 13:05

Panchakarma

Le but essentiel du PANCHAKARMA est d’ôter les toxines excessivement accumulées (doshas en excès) qui sont responsables des maladies.
Le PANCHAKARMA lui-même est précédé et succédé par des procédures spécialisées. Ces procédures préliminaires sont mentionnées comme «POORVAKARMA » et consiste en une pratique appelée « SNEHAN » ou oléation.

SNEHAN
Consiste à administrer de grandes quantités de ghee sur une période de plusieurs jours.

VAMANA
Procédure consistant à un processus d’expulsion des toxines par vomissements.

VIRECHANA
Processus par lequel les déchets internes du corps sont évacués.

VASTI
Cette thérapie est utilisée en ayurvéda pour nettoyer et purifier le colon et pour nourrir le corps.

NASYA
C’est l’une des autres cinq actions du PANCHAKARMA. Celle-ci améliore les trois doshas et est spécialement efficace pour les désordres vata et kapha. Les doshas en excès accumulés dans la gorge, le nez, et les sinus sont ôtés par la thérapie qui consiste à administrer des substances dans le passage nasal.

Pas facile d'appliquer en occident pale ...en revanche Smile on peut facilement faire une diète du solide (alimentation liquide exclusivement) après chaque changement de prises de plantes détoxifiantes, si cela t'interesse je te donnerai Lic, (Soleil l'a déjà), en MP un protocole utilisé dans le cas des maladies dites "d'encrassage" auquel est associé un régime alimentaire sans lactose et sans gluten, et en limitant les sucres et les sels raffinés, les traiments allopathiques doivent subsister et progressivement baisser en fonction de chacun et de l'antériorité de la déclaration de la maladie, il faut compter minimum 9 mois pour nettoyer qq'un atteint d'une maladie chronique comme la PCA...
Tout cela semble un peu contraignant à suivre mais Lic et certains d'entre nous ici sont encore atteints de polychondrite ou autre maladie dégénérante...
Il est recommandé même "aux biens portants" de procéder à un décrassage régulier pour préserver son état de santé (démarche préventive).
Parallelement il est plus que souhaitable de pratiquer des thérapies énergétiques et manuelles (circulation de l'énergie).
La diétique Indienne ayurvedique est méconnue en France, elle est une branche à part entière de la médecine ayurvedique, comme la phyto, le massage, le yoga , la méditation transcendantale...
Elle permet de maintenir l'équilibre subtil des 3 constitutions de base que sont les 3 doshas: vata, kapha, pitta.
Le principe thérapeutique de l'ayurveda est donc de maintenir le juste équilibre entre les doshas en fonction de la constitution de base à chaque personne.
bisous à tous,
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
lic
Admin
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: La médecine ayurvédique   Mer 8 Aoû - 14:39

Citation :
si cela t'interesse je te donnerai Lic, (Soleil l'a déjà), en MP un protocole utilisé dans le cas des maladies dites "d'encrassage"

Oui, je veux bien ! Merci ! I love you bien que c'est vrai que c'est assez contraignant. Se faire vomir ..... geek Je suis déjà sans gluten (enfin comme je peux car du gluten il y en a des certains médicaments. Là je me suis prise de la levure de bière avec du sélénium, et bien il y a des germes de blé et donc des traces de gluten ... ), sans laitage aucun par contre, mais le sucre ... ça c'est dur ! le matin si j'ai pas ma confiture ça va pas ! le sel je n'en mange pas et ça ne me gêne plus.

Que pense cette médecine de la viande ?

Bon après-midi !

Christine sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
gaiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: ayurveda et alimentation   Mer 8 Aoû - 15:53

Ok je t'envoie le protocole ciblé pour une PCA installée depuis plusieurs années...
Sans être allergique au gluten des études europeennes ont constaté qu'il contribue à l'encrassage, après le nettoyage il peut progressivement être réintroduit ds notre alimentation mais à un seuil que ton organisme déterminera, il te faut tjs viser l'équilibre, si je reprends du pain à chaque repas et pendant un mois, il est probable que mon larynx fera "des siennes" ...alternance , équilibre, si on remplie on doit vider avant le débordement sinon on n'a pas de marge de manoeuvre et la crise peut nous surprendre...
Les confitures maisons peuvent réalisées avec du sucre non raffiné, le parfum du fruit est même amplifié, en ce moment c'est la bonne saison pour les confitures, fruits en abondance et il ne fait pas trop chaud ds les cuisines!!!!
Pour ta question sur la viande , je te répondrai en citant :

Ayurvéda et alimentation

Celui qui sait le boire et le manger bons pour la santé
Qui est continuellement en contact avec la réalité
Ne souffrira pas de maladies successives.
(Charaka Samhita)


Quand ils parlent de ce qu’ils mangent, les Indiens modernes de la classe moyenne emploient encore aujourd’hui des mots empruntés au sanskrit, la langue historique des Védas, alors même que le sanskrit n’est plus parlé depuis trois cents ans au moins. Tarla Dalal, auteur à succès, parle dans ses romans (10 millions d’exemplaires vendus dans le monde), de sattva, rajas et tamas, avec la même aisance que nous avons recours à des qualificatifs tels que « al dente », « à la vapeur » ou « frits ».

Toute l’Inde sait que sattva, rajas et tamas sont les trois gunas de l’alimentation qui résument les liens complexes qu’entretiennent la médecine et la philosophie ayurvédiques avec l’art culinaire. A table, les Indiens ne se lassent pas de ressasser les trois gunas sattva, rajas et tamas comme nous parlons de l’harmonisation des vins et des mets - deux sujets inépuisables.

Les trois gunas traduisent les qualités et les effets des aliments selon leur degré de maturité. Ainsi un ananas n’est-il pas simplement mûr ou pas mûr, il est sattvik, rajasik ou tamasik. Dans sa forme la plus pure et la plus noble, l’ananas est sattvik, c’est-à-dire fraîchement cueilli et parfaitement mûr. Avant d’arriver à parfaite maturité, l’ananas est rajasik, c’est-à-dire encore vert, légèrement acide et ferme, il est « vif ». Un ananas tombé de l’arbre ou stocké trop longtemps après avoir été cueilli, est tamasik. Il peut aussi être légèrement gâté, tamasik signifiant blet, ramolli.
Ces propriétés physiques ont aussi leur correspondance spirituelle, sur le mode des trois doshas. Sattva, rajas et tamas signifient aussi harmonie, turbulence et paresse.

Le repas parfait réunit les trois gunas en proportion équilibrée.

Cette règle simple devient un exercice scabreux car un gunas n’est jamais présent sous sa forme pure. Tout passe, aucun état n’est permanent.
Une banane peut être verte à un bout et jaune à l’autre ; une pomme de terre trop cuite et l’autre pas assez. Pour les femmes et les hôtes, les gunas virent au casse-tête, si en plus ils décident de respecter les doshas de leurs invités. Une bonne dose de rajas dans le plat préparé, comme beaucoup de poivre et d’épices fortes, équilibrent le kapha.
Beaucoup de sattva avec des fruits mûrs, des légumes bien cuits et des légumes secs favorisent paix intérieure et équilibre, et aident le vata (homme) nerveux.
Les aliments qui ont dépassé le stade de la pleine maturité, qui sont presque blets, commencent à pourrir et donc à fermenter, qui sont lourds, blets et trop mûrs rendent paresseux et obtus – autant de qualités qui atténuent pitta. Les contraires s’allient et se confondent en une composition harmonieuse dans l’assiette. Les thali, ces grandes assiettes métalliques que l’on trouve dans le sud de l’Inde, et dont les parties concaves ne sont pas sans rappeler la palette du peintre, sont le support parfait pour inventer de nouvelles harmonies.
Ce qui ressemble à un exercice de haute volée est le quotidien de millions d’Indiens, qui n’ont pas tous fait des études poussées ni étudié les textes anciens.
Plus on se plonge dans la philosophie ayurvédique, plus les règles culinaires et les règles de vie gagnent en complexité.
Un repas complet doit aussi flatter les six saveurs : sucré, acide, salé, piquant, amer et astringent.

Il doit également respecter la saison et l’heure du jour, sans oublier le dosha de celui qui le déguste. Et surtout, il doit être goûteux ! Une bonne cuisine devient ainsi un engagement à vie, avec le franchissement de degrés de difficultés, une spirale de l’accomplissement !
Il n’est pas question ici de simple absorption de nourriture, mais d’actes religieux, qui tendent vers la rédemption. Les gunas fournissent le cadre. Les dieux ont ainsi droit de cité dans les cuisines. Brahma le Créateur incarne rajas, Vishnu le Gardien sattva et Shiva le Destructeur tamas.
Derrière ces règles et critères, on trouve le grand idéal de l’équilibre.

Pour les adeptes de l’Ayurvéda, l’art de vivre consiste à éviter les extrêmes, à accorder les contradictions, et à créer l’harmonie.
Dans l’alimentation, cela signifie aussi une grande liberté puisque, en principe, tout est permis.
Ayurvéda ne connaît pas l’interdit !
Cela peut surprendre tous ceux qui ont vaguement entendu parler des cures ayurvédiques, où les règles sont strictes et incluent des interdits. Dans les cliniques Ayurvéda, l’alcool est strictement interdit. La viande aussi, surtout la viande rouge, de même que les cigarettes et même l’ail.
Cela tient au fait que les patients suivent une cure panchakarma, censée chasser l’ama du corps.
Ces cures sont soumises à des règles spécifiques, souvent vulgarisées et assimilées à tort à des règles ayurvédiques.
Le fait est que toutes les habitudes humaines sont a priori acceptées par le médecin ayurvédique. Elles lui fournissent des indications précieuses sur le dosha de son patient.
"Si un aliment consommé par habitude
plaît à l’homme,
qu’il n’y renonce pas totalement et brutalement,
même si cet aliment n’est pas bon pour sa santé
car il n’en résulterait rien de positif."
(Caraka Samhita, 1er siècle avant J.-C.)

La médecine ayurvédique ne connaît pas de bons et de mauvais aliments ; seuls les comportements extrêmes et le déséquilibre sont considérés comme mauvais pour la santé. Le médecin essaiera de changer des habitudes nocives.
Mais le médecin, ainsi que le lui commandent les écrits anciens, est extraordinairement moderne :
"Un être intelligent devrait rompre progressivement avec une mauvaise habitude et renouer progressivement avec ce qui est bon pour la santé.
Quelques recommandations pour ce processus progressif :
Dans une première étape, il convient d’échanger un quart des mauvaises habitudes contre des bonnes.
Un deuxième quart au bout d’un certain temps,
Et les deux autres quarts au bout du même temps multiplié par deux et trois.
Les erreurs auxquelles il est remédié peu à peu ne reviennent jamais ;
et les qualités adoptées peu à peu demeurent, et sont inébranlables."
(Caraka Samhirta, 1er siècle avant J.-C.)

Texte: Monika Kirschner, extrait de l´ouvrage « Ayurveda – Lebenselixiere aus Indien » , paru chez vgs Verlagsgesellschaft Köln, 2000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
soleil

avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Le gymnema Sylvestre   Dim 12 Aoû - 23:27

Bonsoir à tous
Après une semaine de Gymnema sylvestre, j'ai oublié le nom Indien; Gaiane peux tu nous le rappeler, je me sens déjà en meilleur forme, , j'attaque par cette plante car j'ai du diabète et du cholestérol.... en plus d'une PCA, les poudres sont elles des extraits secs ou des poudres séchées ?
Gaiane m'a prévenu qu'il faut demander le label bio ou sauvage car il y a souvent des métaux lourds dans les plantes indienne à l'exportation, donc prudence.
J'ai remarqué aussi que je perdais mon désir effréné de manger, surtout les sucreries comme les glaces...
Bonne soirée
Soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: gymnema Sylvestre   Lun 13 Aoû - 23:37

Bonsoir Soleil et à tous
Tu obtiens déjà des résultats positifs cheers , le bilan sanguin sera le verdict, surtout continue , tu vas probablement perdre les kg superflus Smile .
le non en sanskrit de gymnema sylvestre est meshashringi.
Il s'agit probablement de plantes séchées, 1 gr de plantes séchées correspond à 70mg --> 330mg il y a un facteur de 3 à 15 environ!!!!
Il est souhaitable d'avoir sur les étiquetages bio et ou sauvage et équitable , un peu plus cher mais les plantes ne sont très onéreuses....
amicalement
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
dgin

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 70
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: la médecine ayurvédique   Mar 21 Aoû - 10:51

Bonjour à tous,

Merci Gaïane de parler de la médecine ayurvédique. Personnellement je connais, j'ai des ouvrages là dessus, c'est une médecine qui soulage et même peut guérir. Il faut surtout pratiquer cette médecine avec des gens très très compétants car pour faire une désintoxication de l'organisme tout le monde ne réagit pas pareil, alors attention.
J'ai une amie médecin anesthésiste à l'hôpital de Nîmes qui à la suite d'un accident était condamnée à rester dans un fauteui roulant. Une rencontre (qui n'est pas un hasard) d'un hindou (un pur hindou). Cet hindou lui a fait des massages ayurvédiques et du yoga pour le dos, et voilà on ne parle plus de fauteuil roulant!!!! c'est extraordinaire.

Bisous à tous et à bientôt dgin I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: la médecine ayurvédique   Mar 21 Aoû - 12:25

Bonjour à tous,
Tu as raison DGIN de préciser qu'il est nécessaire de s'adresser à des personnes compétentes en Ayurveda, voici le site de l'association des professionnels en Ayurveda, la présidente Nelly est remarquable!!!!!

http://www.ayurveda-france.org/index.htm

Amicalement à tous!!! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com
ste-phanie



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: La médecine ayurvédique   Mar 18 Sep - 19:23

J'ai moi aussi lu beaucoup de choses positives à propos de l'Ayurveda! très fascinant comme art (ou médecine si voulez) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La médecine ayurvédique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La médecine ayurvédique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la médecine ayurvédique
» Ayurveda - Médecine Ayurvédique
» Les cristaux dans la médecine ayurvédique
» contestation sur certaines médecine alternative
» la patiente "indocile" et la médecine ayurvédique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
alternativsanté :: médecines douces :: Qu'elles sont elles ?-
Sauter vers: